Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 17:38



Présentation de l'éditeur (édition française. Payot & Rivages, 2008)


Ce qui est émouvant dans ces carnets, écrits en 1837-1838, c'est que Darwin sait d'emblée à quoi il touche. Et s'en étonne. Et s'en inquiète. Doute, par conséquent, de lui-même. Et laisse l'idée là, en plan. Il continuera de prendre des notes, jusqu'à ce qu'une première esquisse (1842), puis une deuxième (1844), commencent à construire l'architecture des idées qui seront rassemblées dans L'Origine des espèces (1859).


Préface du traducteur, Maxime Rovere. Extrait.


Darwin, père de la théorie de l'évolution, n'était pas fait pour cette idée. Loin de l'avoir découverte et immédiatement embrassée, loin de l'avoir choyée et cultivée avec amour, Charles Darwin s'est débattu longtemps contre l'idée invraisemblable, fantaisiste, dangereuse, que "les espèces ne sont pas immuables". Une succession de carnets, soigneusement tenus, souvent relus et commentés par l'auteur, ont été le champ de bataille de ce combat de l'homme avec l'idée.



 

Carnet B exposé au Muséum d'Histoire Naturelle de Londres Edition française. 2008

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires