Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 00:00

Des innovations techniques améliorent la navigation au XVIIIème siècle.

Le XVIIIème siècle voit une augmentation du nombre de voyages au long cours. Ce regain d’activités maritimes accroît la demande pour une navigation précise et sans danger pour assurer une plus grande rentabilité des opérations de commerce tout en améliorant la sécurité. De nouveaux instruments et documents de navigation se développent.


Extraits d'un article de Jean-Yves Le Lan sur le site histoire-genealogie.com 
Images
Wikipedia

loch compas


 
sextant  



Pour se positionner sur les mers, loin de la terre, il faut savoir déterminer la latitude et la longitude de l’endroit où se situe le navire. Savoir trouver la latitude du lieu était résolu depuis longtemps mais la détermination de la longitude était encore au début du XVIIIème siècle un problème non abouti. Une fois le point déterminé, il faut le reporter sur des cartes précises pour savoir où l’on se trouve. Dans ce domaine de l’hydrographie, il y avait aussi de nombreux progrès à faire au XVIIIème siècle car beaucoup de cartes étaient manquantes ou approximatives. Des erreurs de navigation furent donc la cause de beaucoup de naufrages avec la perte de nombreuses vies humaines associées. 
Les instruments nécessaires à la navigation sont le loch pour déterminer la vitesse du navire et le compas pour sa direction permettant une navigation à l’estime, le chronomètre pour avoir l’heure précise du lieu et ainsi déterminer la longitude, le sextant pour mesurer la hauteur des astres et ainsi déterminer sa latitude. Ajoutés à tous ces instruments, la possession de cartes précises est l’atout indispensable pour toute bonne navigation.

   
   

Partager cet article
Repost0

commentaires